bandeau

BTS Electrotechnique (première année)

BTS éléctrotechnique : Essais de système, présentation

LES ESSAIS DE SYSTEMES

Travail réalisé en colaboration entre un enseignant de Génie Electrique et un enseignant de Science Appliquée.

Le sommaire :

1. Organisation des EDS

2. Les thèmes d'études

3. Déroulement d'un TP en EDS

Présentation générale des séances d'Essais de Systèmes :

1.Organisation des EDS

Organisation hebdomadaire

  • Les étudiants sont accueillis en classe entière (groupe 1 et groupe 2) par deux professeurs de spécialité différente (physique appliquée et génie éclectique).
  • Les étudiants travaillent en binôme ou en trinôme.
  • Les TP durent 4 heures.

Le suivi

  • Les professeurs apportent des informations au cours du TP.
  • Les étudiants devront justifier toutes absences aux séances de TP dès votre retour.
  • Deux non rendu de TP impliquera 1h de colle.

La correction et le compte rendu

  • Les étudiants devront remettre le compte-rendu informatisé du TP IMPERATIVEMENT par email au plus tard avant la séance suivante.
  • Le professeur y apportera une correction.

L'évaluation - la forme

  • Exposé oral d’une durée de 10 min + 10 min de questions
  • 2 comptes-rendus de TP sélectionnés au hasard
  • Note de travail et de comportement lors des séances
  • En cas de non rendu d’un ou plusieurs TP, la moyenne sera calculée en rajoutant autant de 0 que de TP non rendu.

L'évaluation - le but

  • Correction des TP, explication des phénomènes, préparation à la soutenance orale, évaluation de l’attitude de l’étudiant …
  • Evaluation de l’exposé oral selon des critères définis
  • Evaluation des comptes-rendus selon des critères définis

2. Les thèmes d’études (Cf. repère pour la formation 2.2.5.1)

Thème 1 : Mise en service d’un ouvrage, d’un système ou d’un équipement
Thème 2 : La Distribution de l’énergie électrique

Thème 3 : Comportement des charges mécaniques
Thème 4 : Les différents procédés de transformation de l’énergie électrique

Thème 5 : La réversibilité énergétique
Thème 6 : Dimensionnement énergétique dans les systèmes autonomes et embarqués

Thème 7 : Qualité de l’énergie

Les supports (systèmes) permettant de développer les thèmes d’études sont les suivants :

Armoires de distribution des ateliers,

Palan

Système de malaxage Habilis,

Levage MAS

Système de perturbations électriques Harmocem,

Levage MCC

Transgerbeur

Partie opérative INERTEC

Convoyeur ADL

Partie Opérative VENTELEC

Convoyeur en 8 (bus Asi)

Banc API pour supervision

Systèmes d’irrigation IRIS

Systèmes de Gestion de l’éclairage (DALI)

Banc de régulation thermique ‘Hydrotherm’

Systèmes de Gestion du bâtiment (KNX)

Banc de régulation débit pression ‘Simureg’

Système de traitement des eaux ‘Recycl H2O’

Traitement de surface

Micro centrale

Ecolregul

Station de pompage

Ferelec

Table 3 axes

Un système pour deux approches complémentaires et convergentes (cf. référentiel ch. 2.2.3) :

  • L’approche du génie électrique est plus axée sur « à quelle fonction d’usage doit répondre le système et quelle solution technique est la mieux adaptée ? »
  • L’approche de sciences appliquées est plus axée sur « quelles lois de physique, quelles transformations d’énergie ou de signaux permettent de comprendre et d’améliorer le fonctionnement du système ? »

Les séances d’essai de systèmes permettent de mettre en cohérence :

  • Les connaissances acquises par l’étudiant en sciences appliquées et en génie électrique.
  • Les méthodes de travail appliquées en sciences appliquées et en génie électrique.

Par une pédagogie inductive, les essais de systèmes doivent permettre aux étudiants d’analyser un système existant pour en extraire les réponses faites aux questions posées lors de sa conception. Par un accroissement progressif de leurs connaissances, les étudiants évolueront vers plus d’autonomie afin de pouvoir mener une analyse critique d’un système existant puis en apportant eux même une solution à un problème donné.

Sans distinction des matières d’enseignement, les solutions proposées résulteront d’une synthèse des connaissances acquises dans tous les domaines professionnels.

Planning et répartition des thèmes en 1ère année

Thèmes de 1ère année

 

Thèmes de 2ème année

1

Mise en service d’un ouvrage, d’un système ou d’un équipement

 

8

La gestion des coûts

2

La distribution de l’énergie électrique

 

9

Asservissement et régulation

3

Comportement des charges mécaniques

 

10

Les équipements communicants

4

Les différents procédés de transformation de l’énergie

 

 

Stage de technicien

5

La réversibilité énergétique

 

 

Projet technique industriel

6

Dimensionnement énergétique dans les systèmes autonomes et embarqués

 

 

Préparation des évaluations ponctuelles

7

La qualité de l’énergie électrique

 

 

 

3. Déroulement d'un TP en EDS

La préparation

Elle consiste la plupart du temps à lire le sujet dans son intégralité, de manière à l’appréhender dans les meilleures conditions possibles.

A la lecture, des difficultés se dévoilent, l’étudiant peut alors les surmonter plus sereinement.

Selon les TP, il pourra y avoir quelques questions préliminaires qui introduisent les activités pratiques.

Quelques séquences de travail pourront également être préparées en amont.

On privilégiera, lors de la séance, les activités pratiques.

Les activités pratiques

Le mode opératoire :

On doit y préciser les conditions d'utilisation des matériels, les précautions essentielles de sécurité.

On doit répondre aux questions :

  • Comment procéder ?
  • Dans quel ordre chronologique?
  • Quelles sont les variations des grandeurs à mesurer ?
  • Quels sont les impératifs techniques à respecter: valeurs limites, positions des organes de manœuvre et de réglage avant la mise en route, polarité des sources et tensions d'alimentation, calibres des appareils de mesure ... ?

Appareils et matériels :

On doit désigner les appareils par leur fonction (ampèremètre, oscilloscope...) et non pas par leur référence commerciale.

On pourra cependant ajouter à la dénomination, la référence commerciale…

Exemple :       « Pour cette mesure de tension, j’utilise un Oscilloscope Numérique Métrix OX3220 »

Il est impératif de :

  • Justifier le choix de l'appareil.
  • Justifier les calibres des appareils (multimètre, oscilloscope…).
  • Toujours fournir un schéma d'implantation des appareils de mesure.

Schémas de principe et de montage :

Les schémas permettent de montrer précisément le raccordement des appareils de mesures afin d’éviter des problèmes ultérieurs de branchements. Les schémas pourront être validés par le professeur.

Quelques règles :

  • S'appliquer dans le graphisme, la présentation.
  • Respecter la symbolisation normalisée (cf. document technique Norme NF C 03-208).

Le montage d'essai :

Câbler le montage.

Faire vérifier par le professeur avant la mise sous tension.

Prenez les mesures de protections adéquates (EPI, EPC, …) si nécessaires

Consignation des résultats :

Les résultats de vos activités seront consignés dans le compte-rendu du TP.

Caractéristiques ou tableau des relevés de mesures et calculs.

Les caractéristiques sont commentées (échelles réelles, valeurs significatives …).

Les grandeurs relevées (avec leur unité) sont consignées dans un tableau qui sera joint au compte rendu.

Le compte rendu :

Le compte-rendu est la synthèse du travail réalisé lors de la préparation et lors de l’activité pratique.

On doit y trouver :

  • Le mode opératoire
  • Les calculs théoriques
  • Les schémas
  • Les justifications d’appareillage, de calibre
  • Les relevés
  • Les courbes commentées (titre, échelles réelles, valeurs caractéristiques, …)
  • L’analyse des résultats et leur interprétation
  • La critique des performances de l’appareillage
  • Les conclusions et remarques personnelles.

La conclusion est une étape importante de la rédaction du TP. Il ne suffit pas d'observer, de constater des phénomènes; il faut les interpréter, les expliquer, les justifier par un retour à la théorie, à l'exploitation des formules de base.

Remarques :

Le compte rendu n'est pas une dissertation. On doit y trouver l'essentiel afin que sa lecture soit rapide et qu'aucune ambiguïté n'y subsiste. Il faut présenter un travail personnel.

« Un compte-rendu de bonne qualité doit permettre à un profane, de reproduire le TP sans aucune difficulté… »

Fréquence rédactionnelle :

  • Le compte-rendu est à remettre à la séance suivante au professeur.
  • Celui-ci y apportera les corrections nécessaires.
  • A chaque séance d’évaluation, les étudiants devront prendre en considération les corrections du professeur. Ainsi, le compte-rendu du TP corrigé servira de support à la présentation orale.
  • Tout compte-rendu fera l’objet d’une note.

Documents relatifs au chapitre en téléchargement :

La fiche de présentation au format word. Télécharger

Commentaires (0)

Nom
E-mail (Conservé confidentiel)
Page perso
Titre
Commentaire
This comment form is powered by GentleSource Comment Script. It can be included in PHP or HTML files and allows visitors to leave comments on the website.
Accueil | Site Map | Photographies | Mon photoblog | Appareils Photos | Contact | Olivier Wajsfelner, professeur au lycée P. Neruda, St-Martin d'Hères, Isère.